Flan pâtissier au sucre de palme

Pour ce flan, j’ai pris la recette pour le CAP pâtisserie du blog de l’apprentie pâtissière bordelaise. La principale différence est que j’ai utilisé du sucre de palme; ce dernier masque malheureusement le goût de la vanille mais donne un goût très particulier à ce flan.

Un grand merci à Mathilde pour le four!!

 

flan_sucredepalme

Ingrédients 

  • Pâte brisée
    • 250g de farine (complète dans mon cas)
    • 100g de beurre
    • 65ml d’eau
    • une pincée de sel
  • Appareil
    • 60cl de lait
    • 1 gousse de vanille
    • 120g de sucre de palme
    • 60g de maïzena
    • 1 oeuf

Préparation

  • Préparer la pâte brisée:
    • Tamiser la farine, ajouter le sel et le beurre coupé en morceaux et mélanger à la main
    • Ajouter de l’eau au fur et à mesure jusqu’à obtention d’une pâte homogène
    • Si possible laisser reposer au frais au moins une heure
  • Préchauffer le four à 190°
  • Foncer la pâte dans un moule à tarte ou à gratin
  • Couvrir de papier sulfurisé et mettre des aliments secs ou des poids sur le papier
  • Faire précuire pendant 15 minutes à 190°
  • Mettre le lait dans une casserole avec les graines de la gousse de vanille et la gousse entière
  • Faire chauffer jusqu’à ébullition du lait
  • Pendant ce temps, mélanger les poudres puis ajouter l’œuf; bien mélanger
  • Ôter la gousse de la casserole, verser un peu du lait vanillé sur l’appareil
  • Mélanger délicatement puis reverser dans la casserole
  • Faire cuire à feu moyen en mélangeant continuellement (attention ça prend vite!) pendant 2/3 minutes, l’appareil va épaissir
  • Verser sur la pâte précuite et enfourner pendant environ 50 minutes
  • Le dessus doit être bien dorer. A noter que la lame ne sort pas nette mais le flan doit refroidir pour finir de cuire
  • Je l’ai mis au congélateur pendant une bonne demi heure pour qu’il refroidisse et nous l’avons mangé tiède. Mais c’est aussi délicieux bien frais après une nuit au frigo!
Publicités

2 Commentaires

  1. halila

    tu ne déforestes pas avec le sucre de PALME !

    • Et bien disons que la culture du palmier à sucre est nettement moins intensive et répandue que celle du palmier à huile qui sont deux arbres bien distincts. Donc a priori pas de déforestation pour cette culture. Après le Cambodge n’est pas vraiment exemplaire sur le sujet donc je veille à acheter mon sucre à des producteurs responsables…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :